AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 we can talk if you want ✩ connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
"Babe" S. S-Cross
avatar
PARHAM CYGNUS

soft swan can't become black
la vie n’est pas un sport qu’on se contente de regarder. gagner, perdre, ou faire match nul, la partie est en cours, qu’on le veuille ou non. alors allez-y, discutez avec l’arbitre, changez les règles, trichez un peu. faites une pause et soignez vos plaies. mais jouez. jouez ! jouez le jeu. jouez vite. jouez librement. jouez comme si il n’y avait pas de lendemain. d’accord, l’important n’est pas de gagner ou de perdre, l’important c’est la manière de jouer. vous ne croyez pas ?

ARRIVÉ LE : 23/01/2015
MESSAGES : 269
AGE : dix-neuf années de conneries, de soirées, de mensonges, de secrets. dix-neuf ans et déjà un gosse à la con en route.
AVATAR : nina mybadassgirl agdal.
CRÉDITS : (ava) mellifluous. (sign) aicha ♥ (gifs) tumblr.
DC / TC : aucune schizophrénie aigüe à l'horizon.
PSEUDO, PRÉNOMS : good vibes. aka lau(rie).
bitch please !

more about babe:
 

you know who i am:
 


w/everybody ☆ w/anya ☆ w/leila&maëlys ☆ w/connor ☆ w/[url=]clyv[/url] ☆ w/[url=]rosemarie[/url]

PARHAM CYGNUS

MessageSujet: we can talk if you want ✩ connor   Mer 4 Fév - 15:26

✩ you can tell me everything you want, i'm still here
connor & babe
Aujourd'hui, c'est ta journée spéciale réservée à Connor. Le bien d'avoir une bande de potes, c'est que tu passes du temps avec tout le monde et du temps avec chacun séparément. Parfois ça peut être chiant, parce que les autres peuvent penser qu'ils sont délaissés, mais tu fais toujours tout pour te rattraper. Après tout, c'est tes potes, tes meilleurs amis, tes tout. T'es rien sans eux, t'auras jamais pu devenir celle que tu es aujourd'hui s'ils n'avaient pas été là. Tous les coups durs, tous les moments de pur bonheur brut et sans prise de tête. C'est à eux que tu les dois, c'est grâce à eux que ta vie est si parfaite. Bon, sauf si on ajoute les quelques évènements récents, mais pour toi ça veut rien dire, ça change rien. Votre amitié elle a toujours été solide, elle a toujours été là. Y a beau avoir eu des prises de tête, des engueulades, des désaccords. Ça ne vous a jamais séparé, et la preuve est là. Quand t'es partie pour l'Alabama afin d'effacer toutes erreurs du passé, ils n'ont pas hésité une seconde et ils sont tous venus avec toi. Alors si ça, c'est pas des vrais potes, tu sais pas vraiment ce que c'est. Ah si ! Une véritable famille. Voilà ce que vous êtes, une famille unies et soudées mais qui partage pas les mêmes liens de sang. T'as donc pris ton samedi après-midi entier pour le consacrer à Connor et aux dernières nouvelles. Tu sais qu'un truc cloche, qu'il a appris quelque chose qui peut bouleverser une vie. Alors tu veux savoir, lui montrer que t'es là s'il a besoin de parler et de se soulager d'un poids. T'es donc partie assez tôt, histoire de faire le chemin à pieds et te dégourdir les jambes. Tu connais ses horaires de serveur à Starbuck par cœur, du coup, t'avais attendu sagement la fin de son service pour le récupérer. Bonjour beau brun ténébreux. T'aimes narguer les gens autour de toi en faisant genre, alors que tu connais Connor et que tu sais comment il est. Je voudrais un café latte macchiato ainsi que votre numéro de téléphone pour aller faire un tour au skate parc, c'est possible ? Tu lui souris et le laisse finir son petit travail d'étudiant. Le bien, c'est que toi, t'as jamais eu besoin de travailler, tu connais pas la notion de manquer d'argent et d'en avoir besoin. Tes parents te donnent tout ce qu'il te faut et en échange, il demande juste quelques nouvelles et que tu ailles les voir de temps à autre pendant les vacances à Miami. Chose qui ne te pose aucun problème parce que t'as toujours adoré Miami. T'y as passé toute ta vie, ton enfance, ton adolescence. Les meilleurs moments de tes dix-huit années se sont passés là-bas, alors quand t'y retournes, t'as toute la nostalgie du passé qui refait surface. Quand tu vois que Connor vient te chercher, tu récupères ton café et vous vous dirigez en marchant vers le skate parc. Alors cette journée ? C'était calme ou mouvementée ? Tu commences par les bases, le comment ça va, qu'est-ce que t'as fais. Parce que les sujets sérieux, ça vient toujours plus tard. Autant ne pas commencer par les questions qui fâche...
electric bird.


LOVE IS A RIDDLE ☆
in my dreams, you came. you were by my side, all night long. but at the awakening, you had disappeared. you were not any more there and i was as lost. because i was without you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://oh-my.probb.fr/t99-babe-wasting-my-young-yearshttp://oh-my.probb.fr/t107-babe-we-could-be-heroeshttp://oh-my.probb.fr/t159-babe-s-s-cross-205-169-4538http://oh-my.probb.fr/t163-ask-fm-yourbabehttp://oh-my.probb.fr/t165-babe-s-s-cross-yourbabe
Connor L. McKinney
avatar
TUSCALOOSER

ARRIVÉ LE : 24/01/2015
MESSAGES : 136
AGE : dix-neuf, bientôt vingt.
AVATAR : finn sexy harries.
CRÉDITS : frenchadicted.
DC / TC : nop', j'suis encore bien tout seul dans ma tête.
PSEUDO, PRÉNOMS : gleekout!, mais tu peux m'appeler meyrin.
TUSCALOOSER

MessageSujet: Re: we can talk if you want ✩ connor   Mar 10 Fév - 21:49



we can talk if you want
ft. babe s-cross


C’était une journée comme les autres qui s’annonçait pour le jeune McKinney. Une journée où il devait travailler histoire de se payer ce dont il avait envie ou juste pour avoir de quoi vivre genre la nourriture, des vêtements, etc. Alors oui ça le faisait chier de travailler un samedi, surtout un 6 h -14 h, mais il n’avait pas d’autre choix. Puis faut dire que l’ambiance était plutôt cool dans l’enseigne et son patron n’était pas trop chiant alors ça avait pour but de l’aider un peu. C’était juste les clients le pire, surtout ceux habitués aux autres vendeurs. Car il n’était pas le seul employé du Starbucks, non il avait des collègues, et généralement on préférait toujours ses collègues à lui, allez savoir pourquoi. Il venait de servir un client quand ce dernier revint à lui en lui disant que sa boisson était soi-disant froide. Arquant un sourcil Connor n’eut aucune gêne à prendre la boisson, en boire une gorgée en se brûlant la langue au passage, recrachant le contenu dans l’évier. Il ne voyait pas d’où provenait le problème. Le client allait s’emporter quand son patron se mit à surgir de derrière lui, prenant les commandes en lui tapotant l’épaule. Ouf, il avait enfin fini son service, et d’ailleurs il ne lui rester que quelques petites choses à faire avant de pouvoir passer l’après-midi en compagnie de Babe, la sœur qu’il n’a jamais eue, enfin il en a une, mais c’est une adoptive et puis elle n’est pas comme Babe, enfin bref. Il sourit alors quand la voix de son amie parvint jusque ses oreilles, elle à la voix la plus magnifique du monde, il pourrait s’endormir chaque soir rien qu’en l’écoutant. Et d’ailleurs ça lui été déjà arrivé, mais chut. Entrant dans le petit « jeu » de la belle, le jeune McKinney se mit à sourire avant de prendre un gobelet et de le glisser sous la machine, choisissant le bon contenu :

- Je ne sais pas si mon amie serait d’accord à ce que je la lâche comme ça, mais je peux peut-être inventer un truc… Dit-il dans un rire alors que finalement il lui tend sa boisson, n’encaissant pas la belle puisqu’il le met sur son compte, puis finalement il part derrière en retirant son tablier et son t-shirt, enfilant le sien avec son sweat puis attrapant sa veste. Il repasse par le comptoir pour attraper sa boisson : un cappuccino, puis il rejoint finalement son amie. Alors qu’il sort du bâtiment, il sourit à la question assez simple de son amie, acquiesçant d’un petit hochement de tête. Excellente ! Dit-il ironiquement. Non je suis content que tu sois là, j’allais me taper un sale type quand mon patron est venu me dire que tu étais là, alors merci d’être arrivée à ce moment-là. Il lui sourit en buvant une petite gorgée de son cappuccino. Et toi, c’était comment ? Il marche en direction du skate parc, qui n’est pas très loin, puis quand ils y arrivent il s’installe sur les marches en posant son gobelet à ses côtés. Sinon t’es là pour écouter mes problèmes, c’est ça ? Il avait besoin de parler à quelqu’un et ce quelqu’un ça ne pouvait qu’être Babe, comme toujours.


we all want the same thing
○ Friends like a team in a circle, we're together we're so alive, yeah, together we're so alive. Joy like a jewel let it sparkle, know that I got your back for life, yeah, I got your back for life. Locked inside my veins you're in my blood, in my blood, and we united forevermore.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur • • • http://oh-my.probb.fr/t168-connor-cause-im-on-top-of-the-worldhttp://oh-my.probb.fr/t274-connor-let-s-keep-the-party-going-all-night-longhttp://oh-my.probb.fr/t338-connor-l-mckinney-205-016-0965http://oh-my.probb.fr/t340-ask-fm-mccon-orhttp://oh-my.probb.fr/t339-connor-mckinney-mccon-or
 

we can talk if you want ✩ connor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Connor Rankin
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» (M/LIBRE) CONNOR JESSUP ♫ a passed life.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oh My Alabama! ::  :: poor districts :: skate park-